France jeunes à Hyères : rondes 4 à 6 Poitou-Charentes

La suite de l’épisode précédent, par les entraîneurs de Poitou-Charentes :

Xavier :

Ilan Enaud a fait deux nulles peu inspirées, avant de se relancer aujourd’hui par un bon point dans un style technique et patient. Il commence à maîtriser ses ouvertures noires sur le bout des doigts. 4 sur 6

Louise Barbotte continue à jouer ses nouvelles ouvertures et obtient de bonnes positions. Elle est de plus en plus créative tactiquement, elle ose beaucoup plus qu’avant ! Ça n’a pas payé à chaque fois, mais c’est la bonne voie pour progresser. 3 sur 6

Antoine Ducos cale un peu après une nulle amusante (pièces en 1re rangée) contre un 1990. Il est bien motivé mais il faut qu’il dorme plus pour être en forme sur la fin ! 3 sur 6

Ambroise Aymard fait des efforts dans l’attention aux idées adverses. Il a eu du mal à convertir en gain des positions largement gagnantes. Depuis on travaille principalement la technique et ça s’améliore déjà. 2 sur 6

Lucas Mariette est placé correctement à 4,5 sur 6, mais il est déçu de son niveau de jeu lors de la ronde 6. Il va falloir un effort pour atteindre les premières tables.

Jeanne Barbotte a perdu ses deux dernières rondes, avec à chaque fois des problèmes de temps. Ses calculs sont plus lents que d’habitude, on va s’entraîner à faire des calculs plus efficaces. 3 sur 6

Alban Dalmard joue encore des 1800 et s’en sort honorablement, avec une bonne victoire technique avec bon cavalier contre mauvais fou lors de la ronde 5. Encourageant ! 3 sur 6

 

Julien :

3 rondes de plus et mes élèves pointent à 23/42. Des progrès visibles et de l’expérience emmagasinée, tous conservent un bon moral.

Ayoub Bag continue de bien jouer, le score ne reflétant pas les parties, des craquages dans les moment importants. La motivation reste intacte, comme l’envie d’apprendre les ouvertures. 3/6, perf à 1447, 67ème/169.

Bastien Garnier a joué très haut après ce départ en trombe et enchaine aujourd’hui sa troisième défaite d’affilée. Combatif et créatif, il s’est parfois précipité dans les moments importants mais Bastien reste lucide et motivé. 2,5/6, perf à 1824, 101ème/161.

Antoine Babaud se rend compte de l’importance des ouvertures et en adopte de nouvelles. Les préparations fonctionnent à chaque fois : il s’offre des milieux de jeu avantageux. Une autre perf contre un joueur classé 1891 et le 2018 d’aujourd’hui l’a échappé belle ! Attention à ne pas chercher les complications lorsqu’on est déjà mieux ! 3/6, perf à 1822, 84ème/161.

Alexandre Carrey contredit mon diagnostic initial. Aujourd’hui, partie expéditive (mat violent en 26 coups) contre un 1803 ! Les prépas du pôle espoir font mouche, Alexandre comprend et mémorise bien. 5/6, perf à 1779, 99ème/161.

Soha Guitouni vient d’enchaîner 2 victoires après une défaite ronde 4. A l’aise stratégiquement, elle tentera de venger Jeanne table 4 contre la bête noire du pch, Yuan Beline classée 1977. Partie retransmise en direct demain ! 4,5/6, perf à 1783, 8ème/77.

Cédric Gaubert revient en force dans le tournoi : 2,5/3 dans les 3 dernières rondes. Dorénavant en confiance, son système fétiche avec les blancs redevient une arme. 3,5/6, perf à 1694, 43ème/114.

Léo Barbotte joue toujours aussi bien. Précis tactiquement, il domine un 1969 aujourd’hui. Les lacunes dans les ouvertures se comblent progressivement, l’outil informatique devrait lui permettre d’exploser prochainement. 3,5/6, perf à 1926, 19ème/55.

Merci à Xavier pour cette organisation au cordeau et ses conseils avisés d’entraîneur.

Rappel aux Niortais : seul Bastien est autorisé à jouer 1)f4. Non mais…

Bravo à tous mais on ne se relâche pas !

 

Luc :

MESNIER Alexandre (Ppou) – 1009 E – Échiquier Angoumoisin – 1/4 point

Malgré un début de tournoi difficile pour son premier championnat de France, Alexandre n’a pas lâché en marquant son premier point aujourd’hui dans une partie où il a fait parler son esprit combatif ! Ayant débuté les échecs en septembre, il avait peu de connaissances dans les ouvertures en arrivant. Il a désormais un petit répertoire qui semble bien lui plaire, une bonne nouvelle dans l’optique de grappiller encore quelques points !

MUSZLAK Gabin (Pou) – 1220 N – Échiquier Niortais – 3/4 points

Après une première partie de 2h15 où il a malheureusement perdu malgré un bel avantage contre un adversaire mieux classé, Gabin a su se ressaisir pour remporter les trois parties suivantes. Très au point sur une grande partie de ses ouvertures, il a souvent fait la différence en début de partie malgré quelques petites imprécisions. On sent bien que les entrainements quotidiens lui permettent d’étoffer sa palette d’idées tactiques et stratégiques, un beau potentiel créatif à confirmer sur les 5 prochaines parties !

TELLIER Nathan (Pou) – 1307 F – Club d’Échecs de Cognac – 2/4 points

A l’image d’Alexandre, c’est également le premier championnat de France de Nathan. Dès sa première partie, il s’est confronté au numéro 1 du tournoi Marco MATERIA qui est déjà classé 2163 ! Ce dernier a respecté son statut mais Nathan n’a pas démérité. Il a par la suite su se remobiliser en alignant 2 points d’affilée avant de perdre une quatrième partie qui semblait pourtant indécise. Son répertoire se consolide petit à petit et son jeu s’enrichit de nouvelles idées, de bon augure pour la suite du tournoi !

BODIN Adelaïde (PupF) – 1010 N – Échec et Mat de Bressuire – 1/6 point

Dès mon arrivée sur la Côte d’Azur, Adelaïde a marqué son premier point à la suite d’un mat rapide dans l’ouverture, un joli cadeau de bienvenue ! Très rêveuse, elle a eu tendance à perdre le fil dans certaines de ses parties mais nos séances matinales lui ont cependant permis d’afficher un net progrès dans le jeu. Très enthousiaste, Adelaïde maintient le cap et nul doute qu’elle parviendra encore à scorer !

PS : On pense à roquer !