Année de transition pour la Creuse

Après le départ de nombreux joueurs, la Creuse se retrouve à un tournant de sa jeune histoire échiquéenne. Si le club de Boussac existe toujours, c’est grâce à son fructueux partenariat avec celui d’Huriel dans l’Allier.

http://www.boussac-echecs.com/

Les joueurs boussaquins ont pu donc participer à de très nombreuses activités et compétitions (championnat de nationale 4 dans le groupe Auvergne-Rhône-Alpes 3 qui s’étand jusqu’à Roanne et Saint-Etienne, à la coupe Loubatière , tournois rapides (Néris (03), Badecon (36) -réservé aux jeunes-), Blitz et rapide en interne… et ce n’est pas fini.

Quant à Creuse-Echecs, replié sur La Souterraine, il ne maintient qu’une activité de formation notamment auprès de jeunes locaux qui ont pu se mesurer à ceux d’autres départements à Badecon dans l’Indre.

http://creuse-echecs.com/

Le manque de joueurs expérimentés et réguliers se fait sentir (deux joueurs, Philip Ellis et Michel Sigaud, ont été « prêtés » à Saint-Marcel pour les aider dans leur championnat de Nationale 4).

Le lieu de jeu sur Guéret a été abandonné faute de participants. Nous ferons le point en cette deuxième moitié de saison afin de préparer au mieux la saison prochaine.